Automatisation

Automatisation et motorisation pour parking collectif et l'industrie

Quel que soit le type de porte ou de motorisation, il est important de réfléchir dès le départ à la meilleure solution technique

Automatisation et motorisation pour parking collectif et l'industrie

Quel que soit le type de porte ou de motorisation, il est important de réfléchir dès le départ à la meilleure solution technique et de tenir compte avant tout de l’aspect de la sécurité autour du fonctionnement de la porte, du portail ou du volet.

Qu’est ce qui ressemble plus à un moteur qu’un autre moteur. Et pourtant, pour ces motorisations, le prix est loin d’être le seul critère de choix.

Il faut avant tout tenir compte de la taille et du poids de l’objet à motoriser, de la possibilité d’entretien du moteur électrique, de la possibilité de remplacement des charbons et des balais de celui-ci, du nombre et des types de sécurité à prévoir.

Le choix du moteur vous engage pour l’avenir. Un bon choix vous garantira une plus longue durée de vie et un coût d’entretien et de réparation inférieur.

A ce choix, il ne faut pas oublier la pose des sécurités. Certaines sont une liée à une obligation légale ou sur base des normes européennes, mais souvent une nécessité propre à chaque installation. Il est donc obligatoire de passer par une prévention  durant l’étude du projet mais de terminer par une analyse de risque à la fin de la motorisation afin de savoir si un complément devra être envisagé ou non pour votre sécurité et celle de votre entourage.

Porte basculante débordante

Pour ce type de porte de garage, l’opérateur le mieux adapté est un moteur à rail avec une transmission par chaine.

L’électronique de ce type de moteur analyse constamment les forces nécessaires pour pousser et tirer la porte tout au long de sa course. En cas d’obstacle, le moteur à rail réagit et commande la réouverture de la porte.

Certains moteurs sont agréés EN (normes européennes) et peuvent alors être installés sans aucune autre sécurité.

Avec les moteurs SEIP, nous pouvons proposer une réelle solution pour un tel usage intensif avec des moteurs qui peuvent être entretenus pour garantir une durée de vie plus longue que la plupart des autres fabricants.

Porte basculante non débordante

Suivant la taille et le poids de la porte, une telle porte peut être motorisée par un moteur type Box monté sur la porte ou un moteur latéral type DR. Ces moteurs actionnent 2 bras montés de part et d’autre de la porte pour la faire basculer dans une sorte de pivotement.

Le système DR est une solution idéale lorsqu’il y a assez de place pour son installation.

Porte à battants

Que ce soit grâce à deux moteurs du type “vérin” ou “à bras articulé” ou encore “enterrés”, tous les portails peuvent être motorisés. Les moteurs démarrent et s’arrêtent avec une vitesse plus faible pour limiter les chocs et proposer un fonctionnement tout en douceur. 

Les moteurs en 24 volts apportent une bonne solution pour les usages intensifs car ils chauffent beaucoup moins.

Pour les portails de plus grandes tailles ou plus lourds, des moteurs en 230 volts ou triphasés seront envisagés pour leur plus grande puissance.

Portail coulissant

Qu’il soit sur rail ou autoportant, chaque portail coulissant a son moteur.

Les moteurs démarrent et s’arrêtent avec une vitesse plus faible pour limiter les chocs et proposer un fonctionnement tout en douceur. 

Comme pour les portails à battants, le choix de l’alimentation des moteurs devra être étudié en fonction de la taille et du poids du portail mais également en tenant compte de l’usage et de la fréquence d’utilisation.

Volet

Pour les volets à usage plus intensif, un moteur installé latéralement sera en général la meilleure solution pour éviter les soucis de surchauffe et d’encombrement lié à sa taille plus importante. 

Vous pourriez aussi être intéréssé